Posts Tagged 'documentaire'

12 mars – Images sous influences

images_sous_influences_small11

Avec :

Christian Delporte, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, où il dirige également le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines. Ses recherches s’articulent aujourd’hui autour de la communication, des médias et de la politique. Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages (dernière publication : La France dans les yeux, Une histoire de la communication politique de 1930 à nos jours, Paris, Flammarion, 2007).

http://www.chcsc.uvsq.fr/ficheschercheurs/Delporte/Delporte.html

Wilfrid Estève, photojournaliste, un des premiers membres du collectif l’Œil Public, président de l’association FreeLens depuis 2004, il est également co-directeur de l’agence MYOP. En 2006, il a fondé le studio de création et de production Hans Lucas, spécialisé dans les nouvelles représentations de l’image fixe. Il collabore avec de nombreux journaux (le Monde, Libération, Paris Match, National Geographic…). Son travail photographique est réalisé sur les terrains de l’actualité ou dans les zones de tensions. Il est directeur pédagogique de la filière photo de l’École des Métiers de l’Information, EMI-CFD et enseigne à l’ESJ de Lille et au CFPJ. Actuellement, il travaille à la création du GIE Stella images et du portail web Média-pro.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wilfrid_Esteve

Guillaume Herbaut, photojournaliste, membre fondateur du collectif l’Œil Public. S’intéressant particulièrement aux lieux chargés de mémoire, révélant les drames invisibles qui s’y sont déroulés, iI a notamment été exposé au festival Transphotographiques de Lille, au festival PhotoEspaña, à la Maison Rouge ainsi qu’au Jeu de Paume. Il a reçu le prix Kodak de la critique en 2001 pour sa série Tchernobylsty et vient d’être récompensé par le World Press Photo pour son travail sur les esclaves domestiques.

http://www.oeilpublic.com/photographe.php?p=4

Michel Philippot, rédacteur en chef de la photographie du Monde 2.

http://www.lemonde.fr/


Dès son invention, la photographie fut perçue comme l’outil idéal de représentation du réel, prenant alors le relais de la peinture dans la quête sans fin de la mimesis. Aujourd’hui, l’omniprésence des images dans notre environnement s’accompagne d’une prétention toujours plus grande à retranscrire le réel tel qu’il est, comme on peut le voir par exemple avec le développement de la “HD”. Pourtant, à l’ère d’Internet et de Photoshop les images n’ont jamais été aussi sophistiquées, qu’elles soient destinées à la publicité, à la mode, à l’art ou à l’information. Alors que nous oscillons entre deux mythes opposés, celui de l’image miroir du monde et celui de l’image modelable à souhait, il paraît nécessaire de s’interroger sur les usages médiatiques de la photographie.

La presse traditionnelle constitue-t-elle encore un débouché pour les reportages photographiques ambitieux et approfondis ? L’esthétisation grandissante de tous les sujets, de la guerre aux vacances des hommes politiques, ne risque-t-elle pas de cantonner les images dans un registre illustratif et anecdotique ?  Par ailleurs, comment préserver l’indépendance des photojournalistes à l’égard d’hommes politiques “stars” soucieux de leur apparence ? Sur quels principes peut-on fonder la sélection des images médiatisées ainsi que leur degré de modification ?

D’autre part, on constate actuellement le développement de nouveaux supports médiatiques : des applications mobiles qui permettent de lire le journal sur son téléphone, aux web documentaires qui concilient écrit, image fixe, image en mouvement et outils interactifs. Quelle est la place de la photographie dans ces formats en émergence ? Dans quelle mesure constituent-ils des opportunités innovantes pour les photojournalistes ?

En compagnie de nos invités, nous aborderons, à travers ces questionnements, les enjeux éthiques posés par le médium photographique dans le domaine de l’information.

Rencontre organisée par Sylvain Diguet, Noémie Matar-Miclot, Clément Omnes et Annabel Rioux.

Publicités